Quelques éléments descriptifs

En vieillissant, on s’accepte de mieux en mieux tel qu’on est, non?

Je suis d’accord, MAIS

Il y a tout de même des jours où c’est plus facile que d’autres.

Je me heurte en ce moment, chaque jour, à mes limites en ce qui concerne l’organisation de mon temps de travail.

Je sais ce que je devrais faire: me concentrer sur les choses essentielles, à savoir, mes papiers à écrire, et passer tout le reste en secondaire. Mais je n’y arrive pas. Je finis même par avoir l’impression que c’est complètement contraire à ma nature, de rédiger un article. Ben voyons…ET je ne comprends pas pourquoi je fais un blocage comme ça dessus. Je n’arrive pas à accorder à cette priorité l’importance qu’elle a.

Ce qui me vaut un peu d’introspection (histoire de perdre encore plus de temps), pour essayer de comprendre ce qui ne va pas chez moi (façon de parler bien sûr). Quelle curieuse mouche me pique et m’empêche de me concentrer juste quand il faut? Quelle envie cachée de ne pas arriver au bout de ce que je veux?

Voilà: en ce moment, j’ai juste l’impression que je n’arrive pas à aller au bout de ce que je veux. En recherche, comme dans ma vie à côté, par exemple en sport. Ca m’énerve. J’aimerais bien réussir à contredire ce trait de caractère.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s