Marche nordique

Comme je l’ai déjà évoqué, depuis la rentrée de Septembre je me suis mise à la marche nordique, à la place du jogging. Pour quelles raisons? Tout d’abord, parce que c’est un type d’effort que j’aime bien: j’adore le ski de fond, et justement la marche nordique a été inventée par des skieurs scandinaves pour continuer à s’entraîner en été… Egalement, parce que j’aime bien courir, mais que je crains que ce ne soit à long terme mauvais pour mes articulations et pour mon périnée. J’avais recommencé à courir cette dernière année, et je sentais frustrée de devoir me modérer à cause de cette inquiétude. Donc la marche nordique m’a paru une bonne alternative. Par ailleurs, c’est un sport très complet (de mémoire j’ai lu que 90% des muscles étaient sollicités) et qu’on peut pratiquer à tout âge, et ça, ça me plait.

J’en avais entendu parler ici et là, et c’est le récit de la blogueuse Céline d’un raid en marche nordique qui m’a définitivement donné envie. C’est marrant, je crois que ce sont les jolies photos qui illustrent ce récit, avec le soleil et le chemin au bord de l’eau, qui m’ont décidée à me lancer, alors qu’en pratique, je marche surtout sur les trottoirs de mon quartier, en ville, parce que c’est l’option la plus rapide pour faire du sport le soir ou le week-end entre deux occupations avec les enfants!

Bref. Il y a une technique pour avancer avec les bâtons. Le vendeur qui m’a conseillée au moment de l’achat de ces mêmes bâtons m’a dit, en gros, de bien penser à les planter vers l’avant, et que ça viendrait tout seul… Hum hum. L’autre jour, après déjà plusieurs heures passées en cumulé à planter consciencieusement mes bâtons vers l’avant et à avancer à une allure très très modérée, je me suis fait arrêter dans la rue par un papi en scooter, qui m’a expliqué que ce n’était pas du tout comme ça qu’on faisait. Au contraire, m’a-t-il dit, il faut plutôt garder les bâtons à l’arrière, et s’en servir pour se propulser vers l’avant. Depuis, j’ai questionné un autre vendeur du magasin où j’ai trouvé les bâtons, et mis en pratique ces nouvelles recommandations. Résultat: je vais vraiment beaucoup beaucoup plus vite. Non pas que je cherche à tout prix la performance, mais je sentais bien que mon allure ne correspondait pas vraiment à ce que j’avais entendu de la marche nordique.

Après ma sortie de ce matin, j’étais toute rouge (ce qui est mon état normal dès que je fais un vrai effort, je crois que je n’aurai jamais l’air d’une vraie sportive!), avec les jambes bien fourbues, et très contente de ma sortie sous un beau soleil d’automne!

Sinon, un week-end tranquille, avec les enfants qui sont plutôt pénibles un peu coquins en ce moment. Mon chéri et moi sommes à tour de rôle patients ou excédés. Tout de même, une sortie sympa au marché avec les enfants: bus à l’aller, notre petit rituel: dégustation d’un petit jus d’orange pressé devant la halle des Capucins, puis retour à pied car l’horaire du bus ne nous convenait pas, et donc une demi-heure à chanter avec Petite Sirène perchée à l’arrière de la poussette, et Petit Chat ravi de notre bruyante compagnie.

DSC03873
Avec mon grand bébé et sa frimousse toute douce
DSC03885
Pique-nique pour le petit déjeuner du samedi matin!
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s