Ca va mieux!

Un peu de repos, un peu de lumière, et je vois la vie autrement!

Je sens que la lassitude de ces derniers jours est partie. Je ne suis pas à l’abri d’un autre coup de fatigue si je recommence tout pareil, mais je vais essayer de me préserver un peu plus, me concentrer sur les choses importantes et qui me font du bien:

  • jouer, rigoler avec mes enfants et mon chéri,
  • faire du sport: courir, même si ca m’ennuie un peu, grimper dès que je le peux, faire du roller (nouveauté), du yoga le soir
  • faire de la recherche qui me plait. Sans oublier d’être constructive, de finaliser les choses, mais ne pas oublier le côté jeu, oublier un peu la paperasse.
  • essayer de rire plus. A la maison, c’est assez facile, au boulot un peu moins, car je cours, je cours…et tous mes collègues ne sont pas des boute-en-train. Mais je vais essayer d’améliorer un peu ça.

Sinon, j’ai enfin réussi à faire acheter par mon boulot une tablette graphique. Elle va me servir à créer de petits films à but pédagogique, ou je ferai des croquis pour expliquer des points particuliers de cours. Mais elle peut aussi me servir à dessiner…

Publicités

Me détendre

En ce moment, je suis fatiguée, et je me sens énervée, en colère.

Pour quelles raisons? Les mêmes que d’habitude ai-je envie de dire, sans forcément les préciser. Je ne suis pas sûre que les raisons invoquées importent beaucoup. J’ai l’impression que c’est plus une sorte de saturation due à la fatigue, à l’accumulation. Mes journées sont denses, je fais beaucoup d’efforts pour être efficace au travail, à la maison, ne pas oublier des trucs pour les enfants, et ca ne me laisse pas beaucoup de disponibilité mentale pour me relaxer et évacuer les petites contrariétés. Surtout, il me manque l’escalade pour me vider la tête.

Bref, pour aller mieux je ne compte pas m’attaquer aux choses qui m’énervent. Je vais plutôt essayer d’arrêter d’y penser trop, arrêter de lutter, parce qu’à force de vouloir tout bien faire j’ai surtout l’impression de lutter contre le temps, les aleas, le manque d’organisation des collègues, le manque de sommeil… je vais arrêter de lutter et laisser un peu filer. Me détendre…

 

Préoccupations

Je manque d’inspiration pour le titre de ce post. ca viendra sans doute à la fin, une fois que je saurai ce qu’il contient. Je n’ai pas vraiment de thème d’écriture ce soir. On a passé un bon week-end, avec des repas sympas avec des collègues et des copains. J’ai bien joué avec les enfants. Pas fait de sport. C’est peut-être ça le problème.  Ou alors, c’est l’épisode d’Engrenages qu’on vient de voir qui m’a rendue triste, mais je ne pense pas. Je me sens un peu tendue, et je n’arrive pas à avoir envie de dormir. Je rumine des trucs, c’est pas bien malin, je sais que ça ne sert à rien mais… Mon exutoire naturel serait de grignoter un truc, mais je n’ai pas envie de faire ça. Lire la suite « Préoccupations »

Fête d’anniversaire

Ce week-end j’ai fêté mon anniversaire avec des amis. C’était un drôle de concept goûter-apéro, pour permettre à ceux avec enfants de passer en fonction de leurs contraintes personnelles. Mais j’avais envie d’organiser quelque chose de plus libre et plus festif qu’un repas comme on en fait souvent. J’avais gonflé plein de ballons (j’adore les ballons, et n’importe quelle occasion est bonne!) , préparé des petits gateaux, des bounty faits maison, il y avait aussi pour la partie apéro de la charcuterie, des légumes, de la tarte aux épinards, des accras de morue, et on a bu du pisco sour, du mousseux, du champagne, du vin, et même des jus de fruits…Manquait que des bouteilles de bière pour faire un cap’s, mais je crois qu’en ce moment, je ne bois même plus assez pour en faire un 🙂

C’a été, en tout cas pour nous, une petite fête très agréable. On a bien rigolé, il y avait une bonne ambiance, des discussions à bâtons rompus. J’ai même eu de chouettes cadeaux. Ben oui, avec l’âge, je constate que c’est plus compliqué de trouver une bonne idée cadeau, et puis, c’est pas vraiment le point crucial de la fête… Mais là j’ai eu des livres qui me plaisent tous, du thé, une boite et un joli bol….Ca fait quand même très plaisir! Et puis, il y a eu vraiment beaucoup d’enfants en même temps, et tout s’est bien passé. On a pu les laisser jouer ensemble sans trop s’inquiéter, sans devoir intervenir pour cause de dispute, et c’était bien agréable aussi.

Sinon, en dépit de cette belle fête, je me sens un peu morose à cause du boulot. Un projet que je pensais fini ne l’est pas encore, car je viens de découvrir de nouveaux problèmes…C’est un peu décourageant quand ce genre de mauvaise surprise arrive. Je ne perds pas espoir, mais ça veut dire encore des efforts pour venir à bout de ce projet, beaucoup d’essais, d’incertitudes, de remises en question..C’est normal en recherche, mais j’ai besoin de recharger un peu mes batteries côté motivation pour me relancer dedans. En attendant je rédige un autre article, de toute manière ce n’est pas le boulot qui me manque…

 

 

 

Inspirée

En ce moment, j’ai plein de choses à écrire par ici, sur ce blog. Tant mieux, car cela me fait du bien de formaliser un peu mes pensées en les écrivant. J’aime bien cet exercice, qui consiste à parler de choses personnelles, mais sur un ton un peu différent du journal intime, puisqu’il peut être lu par d’autres. Pour le moment, je ne tiens pas forcément à interagir avec d’autres personnes (un peu asocial, c’est vrai!), et j’ai, peut-être, un peu peur de « montrer » ce que j’écris en indiquant le lien vers mon blog dans les commentaires que je poste ailleurs.  Mais l’idée que je peux être lue change quand même la manière dont mes articles sont rédigés. J’essaie de bien formuler ce que je veux dire, de prendre un peu de recul, d’exposer les choses de manière logique, ce qui me fait parfois découvrir des liens que je n’avais pas perçus avant.

En fait, j’ai l’impression que ce blog m’est bénéfique parce qu’il me permet de matérialiser des pensées qui me viennent, et qu’avant je laissais s’évaporer. Certaines de ces pensées sont assez inutiles, mais d’autres me permettent d’évoluer, d’avancer, et donc les écrire me permet de bien les comprendre….

Une pensée qui m’est venue aujourd’hui, et qui, je crois, est importante pour moi, concerne ma mère et son rapport à la maternité.

Depuis que j’ai des enfants, j’ai l’impression qu’elle me fuit. Beaucoup de gens qui nous connaissent toutes deux me disent qu’elle a du mal à accepter d’être grand-mère, et c’est aussi la principale manière dont j’ai interprêté son comportement jusqu’il y a peu.  Et puis, aujourd’hui, j’ai entrevu une autre raison. Je me suis dit que peut-être, elle pensait inconsciemment que pour une femme la maternité était une sorte de poids négatif, un frein, et donc, toujours inconsciemment, elle me fuyait à cause de cette disgrâce supposée. Ca explique en tout cas pourquoi les dernières fois qu’elle est venue nous voir elle n’arrivait pas à imaginer qu’on pouvait faire des trucs en famille, tous ensemble: pour elle, le statut de maman doit tout empêcher.  A creuser…

Faire du tri

Ca fait un moment que je réfléchis au fait de faire le tri: dans mes affaires, dans ma vie.

Je suis partagée à ce sujet, en gros pour les raisons suivantes:

je suis globalement pour un mode de vie plus simple, moins consommateur, et entasser des tas de trucs dans mes placards ne me parait donc pas/plus souhaitable. En ce qui concerne le tri dans ma vie, il s’agit de suivre cette idée de couper les relations toxiques, de privilégier celles qui nous font du bien, mais également de décider quelles sont mes priorités, car les journées sont trop courtes pour tout faire, et se surmener parce qu’on n’est pas omnipotent en tout ne sert à rien. Voilà en gros pour les aspects qui m’attirent.

Lire la suite « Faire du tri »