Résultats numériques

Pour passer à des choses moins sombres que les deux billets précédents, je viens de faire des progrès significatifs dans un de mes travaux de recherche. Depuis bientôt deux ans, j’essayais (pas à plein temps, mais de manière très régulière), de mettre au point une méthode (mathématique) numérique pour calculer de manière approchée comment évoluent deux fluides en interaction tels que l’eau et l’air (donc très différents) et leur interface.

Je ne vais pas utiliser ici de jargon incompréhensible. Disons juste que mes tests de validation, jusqu’à présent, montraient que la méthode « crashait » dans certains cas et donnait donc des résultats aberrants, à cause d’un manque de stabilité. Il y a quelques jours, j’ai remis à plat toute la construction de ma méthode, pour la simplifier, et depuis, ça marche beaucoup beaucoup mieux. Ce n’est pas encore tout à fait ce que je veux, mais j’ai enfin l’impression de ne pas être trop loin du but.

C’est un travail de longue haleine, plus long et difficile que la plupart de mes travaux de recherche jusqu’à présent, mais à l’intérêt scientifique plus affirmé il me semble. Evidemment, je ne vais pas révolutionner la science avec, mais si ça marche je serai contente de cette contribution.

Marguerite

Ma grand-mère est décédée la semaine dernière, et nous sommes remontés vers le Nord pour aller à son enterrement.

Elle n’allait pas très bien depuis quelques années, et n’était plus autonome. Par contre, elle était très bien entourée: tout d’abord par l’amie avec laquelle elle vivait, et puis aussi par sa famille: ses enfants qui se relayaient pour lui tenir compagnie, et ses petits enfants qui passaient la voir.  Lire la suite « Marguerite »

La vie sociale avec deux enfants?

il y a une question que je me pose souvent, maintenant que j’ai une petite famille: comment font les autres parents pour maintenir une vie sociale satisfaisante? 

Je vois bien que c’est une question sans réponse. Déjà parce que les exigences, les habitudes de chacun en ce qui concerne sa vie sociale sont très variables.

En fait, j’aimerais pouvoir faire la petite souris chez un millier de jeunes couples avec enfants, choisis au hasard dans la population, pour observer un peu ce qui s’y passe. Je ne sais pas comment les autres font, ou ne font pas, et ça m’intéresse pourtant beaucoup.  Lire la suite « La vie sociale avec deux enfants? »

Un plantage autorisé par jour

Ce matin, en arrivant à la crèche, je me suis rendue compte que le récipient de lait pour mon bébé avait fui. Il a donc fallu que je retourne chez moi chercher de quoi faire un biberon supplémentaire.  Très fréquemment en ce moment, il y a des petits incidents de ce type. Pas graves, mais qui me font perdre du temps sur ma journée de travail. C’est dû à la fatigue, l’organisation encore en rôdage, et aussi tout simplement au fait que les petits rouages de notre quotidient se grippent parfois un peu. Souvent, ca m’énerve, me mine, je me dit que je n’ai pas de chance, que je perds trop de temps, que je ne travaille pas assez… Lire la suite « Un plantage autorisé par jour »

Talons

Ce matin, ma fille m’a dit sur le chemin de la crèche qu’elle voulait des chaussures comme les miennes. (Des chaussures rouges à brides avec un talon de 5-6 cm, que j’aime beaucoup d’aiilleurs). Au début, j’ai cru qu’elle voulait parler de la forme de la chaussure, de la couleur, mais elle m’a tout de suite précisé « avec ça » en touchant le talon.

Bon, je suis contre les chaussures à talon chez les petites filles de trois ans. Je lui ai dit que les talons comme ça, ca lui ferait mal aux pieds, mais qu’on lui trouverait pour notre mariage de jolies chaussures avec des tous petits petits talons…Ya intérêt à trouver des talons de 3 mm, sinon je ne vais pas pouvoir tenir parole…

Ca me touche en même temps de voir qu’elle fait une sorte d’apprentissage de la féminité en voulant ainsi me copier. C’est mignon et tout à fait naturel il me semble…

Dans quelques semaines je vais donc l’emmener avec moi en ville lui trouver une jolie robe et des jolies chaussures qu’elle portera à notre mariage. Je pense que ce sera un moment très rigolo à partager avec elle, d’autant plus que nos goûts vestimentaires ne sont pas forcément semblables!